Constipation : et si c’était la faute aux médicaments ?

De nombreux médicaments sont à l’origine d’une constipation passagère. Si le traitement est pris sur le long terme, la constipation devient chronique. Antalgiques, antitussifs ou traitements contre le cancer : on fait le point sur les principaux médicaments qui ralentissent le transit. 

 

Effet indésirable pour un tiers des médicaments

 

La constipation est un effet secondaire possible pour un tiers des médicaments référencés par le dictionnaire Vidal. Quand  la constipation est la conséquence de la prise d’un traitement, on parle de constipation iatrogène. Les médicaments les plus courants qui ralentissent le transit sont les antalgiques. Ceux de niveau 2 soulagent une douleur d’intensité modérée ou sévères. Deux molécules de ces antalgiques sont pointées du doigt : la codéine et le tramadol. 

 

Les opioïdes  favorisent la constipation

 

En cas de douleurs chroniques, ce sont des antalgiques de niveau 3 qui sont prescrits, à bas d’opioïdes. Or, les opioïdes sont souvent synonymes de constipation, elle représente une gêne chez 41 à 57 % des patients. Autres traitements qui contiennent des opioïdes : les médicaments contre la toux. Ces derniers peuvent ainsi être à l’origine d’un ralentissement du transit. 

La codéine, le tramadol et les opioïdes fonctionnent de manière similaire : ils bloquent les neurotransmetteurs qui donnent l’ordre au tube digestif de travailler. De plus, ils diminuent les secrétions digestives et les contraction des muscles sphinctériens, d’où la constipation.

 

Effet indésirable des traitements contre le cancer

 

De nombreux patients se plaignent d’une constipation chronique liée au cancer en lui-même, à la radiothérapie ou à la chimiothérapie. Ces deux traitements peuvent endommager les cellules qui tapissent le tube digestif. En plus de ces traitements, les médicaments à base de codéine et d’opioïdes sont très souvent prescrits dans la prise en charge des cancers. Dans tous les cas, n’hésitez pas à aborder ce sujet avec votre médecin et votre pharmacien afin de trouver la solution la plus adaptée à votre état de santé et à votre transit. 

 

Source : Association Française de Formation Médicale Continue en Hépato-Gastro-Entérologie.

La solution naturelle pour se libérer de la constipation

Vous avez tout essayé. Et si une cure d’eau médicinale naturelle changeait votre quotidien ?

Je commande ma cure ! ➔

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés